Rechercher
  • Martel & Enclume

La (presque) fin d'une aventure.

Les commandes personnalisées, c'est bientôt fini.

Cela fait maintenant plus d'un an que je m'interroge et que je retourne la question dans tous les sens possibles:

Dois-je continuer de proposer ce service qui ne me procure plus autant de plaisir qu'avant, mais qui au contraire, m'impose plutôt contraintes, délais, stress et parfois (rarement, mais quand même!) agacement?


Il a été très difficile de prendre une décision définitive pour un million de raisons, mais à force de repousser sans cesse le moment fatidique, la montagne de doutes a continué de s'accumuler pour n'être finalement plus supportable.


La réalisation des commandes sur mesure est un service que j'ai adoré vous proposer pendant plus de 6 longues années.

Il a longtemps représenté non seulement plus de la moitié de mon travail à l'Atelier, mais en a en plus été ma partie favorite.

Financièrement, il a aussi été celui qui m'assurait un revenu "fixe" en fonction du nombre de projets que je parvenais à caser dans mon mois, et me permettait de ne pas trop anticiper mes factures.


Seulement voilà, depuis la naissance de mon petit, l’accélération de mon rythme de vie et la jolie évolution et reconnaissance de M&E, j'ai du commencer à limiter le nombre de CP (Commandes Personnalisées) par mois.

Et encore.

Et encore.

Et encore...


... Jusqu'à réaliser que c'était plus par absence de motivation et d'enthousiasme que pour une question de planning ou de gestion de mon temps que je restreignais toujours plus ce service.


Les CP sont une source de stress incroyable.

Il y a avant tout les grandes questions, directement dictées par le célèbre syndrome de l'imposteur enfoui en chaque artiste ou artisan:

-La création que je suis en train de faire va -t elle plaire à mon client? -Suis-je à la hauteur? -Est-ce que je vais y arriver?

C'est un souci qui se pose beaucoup moins en temps normal: lorsqu'un bijou est mis sur la boutique en ligne, il est adopté s'il plait, il ne l'est pas s'il ne plait pas.


Pour les CP en revanche, il y a un engagement réciproque entre deux parties: l'artisan et le client.

Ce dernier m'assure de m'acheter ma création, et moi je m'engage à lui réaliser un bijou parfait pour lui.

Parce qu'une CP me demande de plus très souvent de jouer bien en dehors de ma zone de confort et de travailler des choses inconnues, peu maitrisées, et du coup potentiellement ratables ou infaisables...

Et ça, c'est l'angoisse absolue à chaque étape de la réalisation, car je me suis engagée.


A cause de cela (entre autre) je n'ose jamais vendre mon bijou personnalisé à son prix réel. Je doute, j'ai peur, et je brade mes prix alors même que j'y ai passé un temps monstrueusement plus élevé que pour une création classique.


Je dois aussi respecter des délais compliqués à gérer entre la gestion de ma boutique, la préparation et la sortie de mes collections, les envois de vos commandes, l’administration de M&E, la gestion des stocks, la préparation des marchés, et bien sûr ma vie personnelle qui est sacrément chargée!


Avec les CP, je suis sollicitée 24h/24 et je reçois des messages à toute heure, ce qui ne laisse jamais le temps à mon cerveau de se déconnecter.

Je peux toujours y répondre en décalé me direz-vous! Et bien oui c'est ce que je fais, mais en voyant que des messages s'accumulent je ne peux pas m'empêcher d'y penser en avance et la charge mentale s'accumule alors joyeusement.


Je dois aussi gérer tout cela avec les aléas de l'atelier et de ma vie perso: les pénuries, les retards de mes fournisseurs, les pannes de mes outils, les bobos de mes mains, les accidents de la vie ou la gestion du quotidien et de ma vie de famille.





De plus, même si c'est rare car j'ai la chance inouïe d'être entourée d'une communauté extrêmement bienveillante, j'ai quand même parfois affaire à de sacré.e.s relou.e.s. ou à des rabâchages permanent qui m'épuisent.


Des gens qui ne prennent absolument pas la peine de lire les pavés que j'ai écrit sur le fonctionnement des CP et à qui je dois tout répéter.

Des gens qui viennent me voir sans savoir ce qu'il veulent et à qui je dois montrer l'intégralité de mes pierres, perles, fils... trois fois de suite tout cela pour finir sur du "je ne sais pas je vous fait confiance" et du "arf, c'est pas ça que j'imaginais" une fois le bijou terminé.

C'est très très très long, et très très très frustrant et pénible.

Il y a des gens avec des demandes trop complexes ou qui ne me plaisent pas mais qui se montrent insistants.

Il y a des gens malpolis ou désagréables. Il y a même des méchants. Il y a des pressés alors que mon carnet est chargé et qu'ils étaient au courant des délais.

Il y a ceux qui me montrent le travail de quelqu'un d'autre en me demandant de le reproduire.

Il y a ceux qui me disent "ok" à chacune des étapes de réalisation, et qui finalement veulent me faire changer un truc inchangeable une fois le bijou prêt.

Ceux qui me disent que c'est cher. Ceux qui veulent négocier, ceux qui me disent que "oui mais c'est moins cher ailleurs".

Il y a aussi ceux qui ne me payent pas, ou super en retard. Ou ceux qui ne veulent plus du bijou commandé (c'est de ma faute ça aussi, car je demande rarement d'avance).


Enfin, se pose un dernier problème parmi les plus récent, et qui suit naturellement le cheminement éthique que prend l'Atelier.

Avec l'achat de pierres responsables fair-mined et fair-traded il est devenu compliqué voir impossible de dénicher la pierre de la variété-taille-forme-couleur-reflets que mon client souhaite.

Et comme le prix de ces pierres est assez élevé je n'ai pas toujours les moyens de les avancer. Je ne peux pas non plus toujours prendre des arrhes puisque je ne sais pas si je trouverai la pierre idéale au final, et que je devrais rembourser cette avance dans le cas ou je ne pourrais la trouver.




Bref.


Du stress, de la frustration, de moins en moins de plaisir, et de plus en plus de difficultés éthiques à accéder à vos demandes...

Ce n'est vraiment pas de cette manière et avec cet état d'esprit que je souhaite travailler et fabriquer vos bijoux, et il est donc grand temps d'arrêter.


C'est pour cela que la dernière page de mon carnet de commandes personnalisées va se clore une fois que celles pour lesquelles je me suis engagée seront honorées.



Je ne prends désormais plus de nouveaux projets, et le mois de juin verra la "dernière" commande sur mesure naitre.



Pourquoi "dernière" entre guillemets? Parce que je ferai quelques exceptions pour des projets particuliers, pour des partenariats entre artisans, ou encore parce que je rouvrirai sûrement ponctuellement les pages de mon carnet et quelques petites places pour la confection de commandes personnalisées surprises de temps à autres.


Joli cliché de la douce et adorable Laurianne

J'espère que vous comprendrez ma décision et que vous ne serez pas trop déçu.e.s.


J'ai vraiment adoré réaliser vos projets personnels ces 6 dernières années, mais je pense qu'il est temps de tourner la page avant de détester vraiment ce qui a longtemps été la partie principale et préférée de mon travail.


Je prends désormais énormément de plaisir à concevoir de belles et complexes collections et à me consacrer à ce qui me comble réellement: créer avec le plus de libertés possible <3


Je vous souhaite à toutes & à tous une excellente journée,


Morgane



275 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Suivez Martel & Enclume
sur Facebook

Martel & Enclume

Légal & questions

Suivez Martel & Enclume
sur Instagram

● Pour ne rien manquer :   Abonnez-vous à la newsletter de Martel & Enclume !

© 2019 Martel & Enclume